Mobirise

L’acteur Et Le Masque

Stage Basique - Ferrara - 24 Juin-7 Juillet 2019

L'art de l'acteur et du masque

Le masque ne cache pas. Dévoile.

Le masque théâtral implique une relation dynamique avec l'acteur. Seul, le masque est un objet, un magnifique objet d'art. Il révèle l'épiphanie d'une identité, il révèle son apparence. Il a besoin de l'acteur pour prendre vie, pour respirer. Et l'acteur doit se mettre au service du masque, il doit saisir sa dimension vitale, son rythme, son poids, sa respiration.

Pour porter un masque, l'acteur doit apprendre à changer, à se métamorphoser, à modifier son corps et sa voix. L'acteur doit apprendre à lire les lignes, les volumes, les plans du masque pour se transformer. C'est le masque qui nécessite la pertinence de la transformation. Le masque invite l'acteur à rechercher l'essentialité physique et corporelle, à se rencontrer avec lui.

Le masque est comme un texte qui nous donne les coordonnées sensibles d'un être humain. Nous devons apprendre à les lire.

Pour un acteur, savoir porter un masque signifie aborder son travail par une approche physique et non psychologique, en atteignant la construction du personnage par une matrice liée à la respiration, au poids et à la densité du mouvement. En substance, il s’agit d’une approche organique du personnage.

Pour cela, il est nécessaire de rendre le corps et la voix ductiles, malléables, capables de se métamorphoser.

Et le masque invite l'acteur à rechercher une vérité profonde et essentielle.

Le parcours commence par l'apprentissage des grammaires et la découverte d'une intelligence corporelle. Une nouvelle expressivité organique va se développer.

Nous suivrons ensuite avec le masque neutre, une étape fondamentale dans l'expérience du théâtre du mouvement. C'est un masque dépourvu d'expression dramatique et qui permet à l'acteur d'explorer un état de présence pure, dans l'ici et maintenant de l'espace.

Avec ce masque, l'acteur rencontre l'état de calme qui précède l'action. Sans passé ni avenir, sans mémoire ni projet, le masque neutre vit dans le présent, où le geste est dépouillé du drame et devient pur mouvement. L'acteur se dépouille de ses gestes "privés" pour retrouver le geste « commun ». Avec la découverte de cet espace, l'acteur devient une page blanche sur laquelle écrire des histoires futures.

Grâce à la découverte de l'état neutre, l'acteur est prêt à explorer les formes humaines en mouvement et rencontre ainsi les masques larvaires. Ce sont de grands masques, aux formes très essentielles, qui suggèrent les lignes d'une expression (large, étroite, allongée, aiguë ...) sans toutefois définir les caractéristiques du visage humain. Les masques larvaires sont ouverts et disponibles dans l’espace et nécessitent de grands gestes pour être animés. Dans le monde des larvaires, tout est toujours sur le point de commencer.

Nous suivrons ensuite avec les « masques de caractère » puis les « masques émotionnels » pour nous rapprocher de l'expressivité d'une émotion à travers le langage du corps ; et encore les masques grotesques de la « comédie humaine » en tant qu'approche de l'humain par l'extrémisation de ses propres défauts.

Durant le stage, les élèves découvriront le plaisir de jouer selon les règles précises dictées par un objet. Et ainsi le masque prend vie.

Pourquoi un stage
sur l'Art de l'Acteur et du Masque ?

Le stage s'adresse aux actrices et aux acteurs, aux étudiants de théâtre, aux chorégraphes, aux metteurs en scène et à tous ceux qui entendent aborder le monde du masque et du théâtre physique. 

INFORMATIONS

Durée: Du 24 Juin au 7 Juillet 2019.